Le vendredi noir.

Pour les humains comme pour les animaux, si l’on ne rentre pas dans les stéréotypes construits par la société, alors on peut vite être pointé du doigt! Ce constat existe aussi pour les animaux.
Si un chien a la malchance de ressembler à un Pitbull, il est mis au banc des accusés et la plupart du temps condamné. C’est la même chose pour les chats noirs, les superstitions disant « qu’ils portent malheur ».
Déjà, en Égypte, peuple vénérant le félin, le chat noir était similaire à un Éthiopien représentant le Diable. Au cours des XII ° et XIII ° siècles, le chat noir subit les attaques d’une phobie contre les démons et les sorcières. Le seul fait de posséder un chat noir pouvait vous faire accuser de sorcellerie! Nous sommes en 2014!!! Mais certaines mentalités et superstitions « du temps des sorcières » demeurent encore aujourd’hui.
Le racisme chez les chats existe malheureusement. Voir un chat noir porte malheur. Ce sont les derniers adoptés et les premiers à être tués dans les refuges et fourrières. C’est désolant! C’est une vie un chat, peu importe sa couleur.
Disons nous que, si le chat noir a fait couler tant d’encre, c’est bien parce qu’il est fascinant… Noir dans le noir. Plus noir que noir… Ses yeux or-vermeilles éclairent dans la nuit… Seuls faisceaux lumineux perceptibles dans l’obscurité.
En ce vendredi noir, caresser votre petite panthère noire. Et si vous en n’avez pas un sous votre toit, soyez chanceux aujourd’hui… Adoptez un chat noir!