Protocole vétérinaire – taille de l’oreille

La taille de l’oreille gauche est le signe universel d’un chat communautaire stérilisé!

La procédure consiste à enlever environ un quart de pouce (1 cm) de la pointe de l’oreille gauche du chat dans une coupe en ligne droite. On réalise cette opération lorsque le chat est anesthésié pour stérilisation. La guérison est rapide (souvent la taille s’effectue au laser). Cette chirurgie n’altère en rien l’apparence ou la beauté du chat. A titre indicatif pour les vétérinaires, une description détaillée de la procédure est prévue à la fin de cet article.

Aucune autre méthode n’est plus efficace :
Lorsque les organismes humanitaires ont commencé à travailler avec les chats communautaires, ils ont évité de tailler l’oreille car cela leur semblait être une forme de « mutilation ». Toutefois,  les autres méthodes ci-après décrites se sont avérées infructueuses !!

1- Photographier des chats stérilisés n’est pas nécessairement aidant  car rien ne ressemble plus à un chat d’une colonie qu’un autre chat de la même colonie ! imaginez lorsqu’ils sont tous noirs… Comment alors les reconnaître et les distinguer facilement ?

2- Le tatouage de l’oreille interne a aussi été essayé, mais il était impossible de percevoir à une certaine distance si le chat etait tatoué ou non (sachant que ces chats ne se laissent pas facilement prendre ou approcher).

3- Les étiquettes d’oreille, soit des petites attaches métalliques, peuvent se coincer dans les clôtures ou les branches et provoquer une déchirure de l’oreille, passible d’infection. Dans certains cas, les attaches tombent d’elles-mêmes et le chat n’a plus d’identification visuelle.

4- Les colliers ne sont pas sécuritaires pour ces chats. Si un chat est capturé en bas âge, il grandira et gagnera en poids et le collier peut alors l’étrangler. Le collier peut aussi se coincer dans une clôture par exemple, et peut le blesser, voire le tuer! Enfin, le collier peut tomber et notre chat se retrouve alors sans identification visuelle…

5- Enfin, la micropuce, à elle seule, n’est pas efficace car elle ne permet pas d’identification visuelle. C’est un outil efficace lorsqu’un chat est capturé et apporté en clinique ou refuge, et qu’un lecteur est utilisé pour la lire. Elle peut cependant permettre d’identifier la colonie d’appartenance. Toutefois, la micropuce n’empêche pas des captures pour stérilisation inutiles.

Les organismes ont commencé à utiliser la méthode de la taille d’oreille lorsqu’ils ont capturé des chats et des chattes déjà stérilisés ! Pour les mâles, c’est évident de savoir s’ils le sont ou non… Mais pour les femelles ? Heureusement, il arrivait que les vétérinaires percevaient la cicatrice de la chatte en rasant le ventre et stoppaient dès lors les procédures chirurgicales… Néanmoins, des chattes ont été inutilement capturées et anesthésiées, un stress qui aurait pu leur être évité.

Un autre bénéfice de l’oreille taillée, c’est le symbole d’appartenance du chat à une colonie qui est gérée par un gardien.

Protocole détaillé pour la taille de l’oreille : Dr. Laura Gay Senk, DVM
http://www.myvetonline.com/drsenk
A l’attention des vétérinaires participants

1) Il est conseillé d’insérer un coton dans l’oreille gauche du chat afin d’éviter les écoulements dans le conduit auditif.   Une pince hémostatique droite est installée à 1/4 de pouce de la pointe de l’oreille gauche, soit 1 cm , en appliquant une légère pression . Il ne faut pas « serreoreille 1r » la pince hémostatique car des dommages aux tissus peuvent en résulter sous la pointe de l’oreille.

Photo : Alley cats Allies

2)  Environ 1 cm de la pointe de l’oreille gauche  est coupée en ligne droite dans la partie supérieure avec des ciseaux ( il y a moins de saignements lors de l’utilisation de ciseaux qu’à l’aide d’une lame de scalpel oreille 2) ou avec  le laser.  Pour les chatons, un peu moins de 1cm est retiré car ils sont en croissance. L’important, c’est la réalisation de la ligne droite.  Laisser la pince pour l’instant.

Photo : Alley cats Allies

3) Enduire la pointe taillée de poudre coagulante (poudre styptique).

oreille 3

Photo : Alley cats Allies

4) Retirer seulement la pince lorsque vous êtes prêt à remettre le chat dans la caoreille 4ge-trappe afin de réduire au minimum le saignement. Il se peut qu’un léger saignement se produise, mais il ne nécessitera pas d’attention particulière.

Photo : Alley cats Allies

 Inspiré de Neighborhood Cats / Eartipping

Vidéo sur la taille de l’oreille (en anglais) :

http://vimeo.com/45140206

Tous droits réservés – SOS Félins 2013-2015 ©