Chats communautaires = chats errants (abandonnés) + chats craintifs (féraux)

Les chances que vous rencontriez un chat communautaire dans votre vie sont relativement élevées. Et malheureusement. ces chats sont souvent mal compris… Apprendre les faits entourant ces derniers peut aider à éradiquer les mythes, stopper la surpopulation ainsi que les mauvais traitements infligés à ces félins.
La différence entre un chat errant et un chat craintif (féral)
Un chat craintif (féral) est né dans la nature, il n’a que très peu d’interactions avec les humains. Si vous tentez de vous en approchez, ils vous verront comme un danger, ils cracheront et se sauveront. La majorité du temps, ils ne sortent que la nuit et nous les voyons que très peu. Les chats craintifs sont nés d’autres chats féraux ou encore de chats domestiques abandonnés.
Quelle est la difference? Un chat errant est un chat domestique qui a été perdu ou abandonné. Alors qu’ils tentent de survivre dans leur nouvel habitat, certains peuvent devenir craintifs de l’humain, adoptant des comportements « sauvages » après un certain temps, selon l’environnement dans lequel ils se trouvent. Malgré tout, la plupart se souviennent que la main de l’humain les nourrit, et ils demeureront près des maisons à la recherche de nourriture.
Si vous trouvez un chat errant, soit un chat domestique abandonné qui se laisse approcher, nous vous suggérons d’amener ce dernier chez le vétérinaire afin de faire vérifier si ce dernier possède une micropuce. Sinon, il faudra tenter de lui trouver une nouvelle famille pour la vie…
N’importe qui peut devenir un “ange-gardien” pour les chats!
Les chats vivant à l’extérieur ont une vie plutôt difficile. Vous pouvez les faire stériliser, les nourrir et leur fournir un abri. Ce serait déjà une aide immense!
Voici quelques conseils lorsque vous décidez de vous occuper des chats vivant autour de votre demeure :
1) Ne jamais prendre et serrer un chat que vous ne connaissez pas dans vos bras. Ne faites aucun mouvement brusque non plus en leur présence. Ils sont craintifs, ils grifferont et se sauveront. Il faut les laisser s’approcher de vous d’eux-même.
2) En les nourrisant tous les jours, vous verrez si vous pouvez tender la main pour les flatter. Un autre conseil : assoyez-vous sur le sol ou mettez-vous en « petit bonhomme ». Vous serez ainsi à leur niveau pour les nourrir. Ceci indique également aux chats que vous n’êtes pas une menace pour eux.
LA CSRM est la seule approche humaine et étique afin de réduire le nombre de chats communautaires dans nos rues. Il faut offrir de la nourriture de façon quotidienne ainsi que des abris aux félins.
Sauvons des milliers de vie une trappe, capture, stérilisation, retour, maintien à la fois de façon ciblée… C’est la seule façon de mettre un frein à la surpopulation féline.

alley cats 2